Road trip USA

Vous rêvez de faire une road trip aux USA ? J’ai réalisé ce rêve et je suis heureux de partager avec vous mon expérience. Vous trouvez sur mon blog mes itinéraires et mes conseils pour réussir votre séjour en Amérique. Le road trip est de loin, pour moi, la meilleure façon de voyager et tout particulièrement sur un territoire aussi grand que les Etats-Unis. Les kilomètres (enfin les miles) et les paysages défilent. A chaque virage, c’est un nouveau panorama à couper le souffle qui s’offre à nous.

Road trip sur la côte Est : Boston – New York – Philadelphie – Washington

Quand : mai / juin 2014

Durée : 14 jours

Pour un premier voyage aux États-Unis, j’ai choisi la côte Est pour des découvrir les grandes villes américaines et tout particulièrement New York. Ce road trip aux USA s’est déroulé en 4 étapes :

Ce n’est pas réellement un road trip puisque je n’ai pas loué de voiture sur les 15 jours. J’ai favorisé les transports en commun entre les villes. En effet, j’ai pris un car entre Boston et New York, un autre car entre New York et Philadelphie puis un train pour rejoindre Washington. Cependant, j’ai loué à deux reprises une voiture. La première, à Boston, pour me rendre à Provincetown et découvrir le cap Cod. J’ai également loué une voiture à Philadelphie pour partir à la découverte du pays Amish.

Pour une première fois aux États-Unis, j’ai trouvé que c’était la bonne façon de faire et ainsi mieux profiter du séjour et ne pas stresser en voiture. En effet, je ne me voyais pas conduire à New York lors de ce voyage.

Road trip dans l’ouest américain : parcs nationaux et villes de la côte Ouest

Quand : mai / juin 2016

Durée : 21 jours

Ce second voyage aux États-Unis est un véritable road trip de 21 jours. Il démarre à Salt Lake City et se termine à San Francisco. Lors de ce voyage, je suis passé dans 5 états (Utah, Colorado, Arizona, Nevada et Californie) enfin 6 états en comptant le Nouveau Mexique mais je ne peux pas dire que j’ai vu ce qu’il a à offrir. Le Grand Ouest américain est un territoire magnifique où il y a tant de choses à voir. N’oublier pas vos affaires de randonnées et une bonne paire de chaussures de marche !

Voici tout ce que j’ai vu lors de ce road trip dans l’Ouest américain :

  • Salt Lake City et Antelope Island
  • Arches National Park
  • Capitol Reef
  • Bryce Canyon
  • Zion
  • Lake Powell et Antelope Canyon
  • Monument Valley
  • Mesa Park
  • Durango
  • Grand Canyon

  • Road 66 – Oatman
  • Las Vegas
  • Death Valley
  • Calico – Road 66 – Bagdad Café
  • Los Angeles – Santa Monica
  • Universal Studio
  • Sequoia National Park
  • Yosemite
  • San Francisco

Ce road trip aux USA représente plus de 4000 km et si c’était à refaire, je ne changerai rien ou presque… Lors de la préparation du voyage, j’ai sélectionné 2 hôtels en fonction du rapport qualité-prix en pensant que quelques miles en plus ça ne serait pas très grave. Grossière erreur ! Quelques miles en plus, sur des routes sinueuses, de nuit tout en étant fatigué, ça craint franchement ! Surtout que le lendemain, il faut refaire ces kilomètres dans le sens inverse pour retrouver l’itinéraire principal. Donc, prenez toujours un motel à proximité de votre itinéraire. Vous y gagnerez en trajet et en temps de repos même s’il vous coûte un peu plus cher.

Pour ce road trip, je voulais absolument voir le Colorado et monter dans le vieux train qui part de Durango jusqu’à Silverton, une ancienne ville minière. Si vous vous inspirez de mon itinéraire, vous pouvez faire l’impasse sur les étapes Mesa Park et Durango même si j’ai adoré. Filez tout droit vers le Grand Canyon et gagnez ainsi du temps et des miles sur votre voyage.

Organiser son road trip aux USA

Planification et itinéraire

Pour commencer, vous devez organiser et planifier votre voyage au moins 5 à 6 mois à l’avance. Repérez à l’aide d’une carte ce que vous voulez voir et faire. Réfléchissez bien, vous serez peut-être amenés à faire des sacrifices car les lieux à visiter peuvent être très éloignés les uns des autres. Il vaut mieux éviter de perdre son temps sur la route et de se fatiguer sur de trop longs trajets. Il est plus sage de se concentrer sur une région et d’alterner étapes longues et étapes courtes.

Faites également attention aux saisons et renseignez-vous bien avant le départ. Si vous souhaitez vous rendre à Provincetown pour observer les baleines, il est plutôt conseillé de s’y rendre entre fin mai et début septembre sinon vous ne verrez pas les grands mammifères. La visite de New York est idéale d’avril à juin et de septembre à octobre. Vous éviterez ainsi le froid de l’hiver et la canicule de l’été.

Maintenant que vous savez ce que vous voulez visiter, il faut déterminer le temps de votre séjour (1, 2 ou 3 semaines) et bien sûr établir un planning de ce genre :

J1 – Vol Paris – Boston (nuit à Boston dans un hôtel)
J2 – Visite de Boston et du Freedom Trail (nuit à Boston dans un hôtel)
J3 – Direction Cap Code (nuit à Provincetown dans un B&B)
J4 – Whale Watching et départ pour New York (nuit à New York en auberge de jeunesse)…

Deux types de road trip s’offrent à vous :

Le cercle : vous arrivez et repartez de la même ville. Vous avez besoin d’un billet aller-retour.
La ligne droite : vous arrivez d’une ville et repartez d’une autre. Dans ce cas, vous prendrez un billet multi-destination (le coût n’est pas forcément plus élevé qu’un billet aller-retour).

Dans les 2 cas, plus vous réserverez vos billets en avance et moins ils seront chers ! Pour un bon prix, il est conseillé d’acheter les billets d’avion entre 6 et 8 mois avant le départ. Il est parfois possible de tomber sur de bonnes offres 2 mois avant le jour J mais cela reste rare…

Hôtels, Bed & Breakfast et Auberges de Jeunesse

Votre planning est prêt, il ne vous reste plus qu’à réserver vos nuits d’hôtel ou en auberges de jeunesse. Pour cela, il existe une multitude de moteurs et de comparateurs de prix.
Astuce : repérez un hôtel ou un B&B et essayez de le contacter et de réserver directement. Vous pourrez peut-être négocier le prix ou obtenir les petits déjeuners gratuits…

Location de voitures et de camping-cars

La location de voitures aux États-Unis est relativement abordable. Plusieurs sites internet permettent de comparer les tarifs des principales compagnies de location de voitures et de trouver un véhicule au meilleur prix. Vous devez avoir au moins 21 ans pour louer parfois même plus de 25 ans. Généralement, les tarifs sont plus élevés pour les moins de 25 ans.
Faites une demande de permis de conduire international même s’il n’est pas obligatoire. Il est GRATUIT et il est délivré pour 3 ans.

La location de camping-car est également possible mais plus onéreuse. Vous consommerez plus de carburant avec un camping-car mais vous ferez des économies sur les repas car vous pourrez cuisiner (cela entraine de corvées ménagères, attention aux disputes…). Un séjour uniquement en camping-car vous reviendra très légèrement moins cher qu’un séjour avec hôtel + location de voiture + resto.
L’un des gros avantages du camping-car est la possibilité de passer la nuit dans les grands parcs nationaux et ainsi profiter des espaces naturels et de contempler des couchers de soleil inoubliables ! En voiture, vous devrez repartir à la fermeture des parcs.

Attention, le camping-car n’est pas forcement aisé à prendre en main et il ne pourra pas s’engager sur toutes les routes et chemins.
Selon votre choix d’itinéraire, vous pouvez louer une voiture pour quelques jours et terminer votre aventure en louant un camping-car. Tout est possible, le principal, c’est de bien s’organiser !

Formalités pour entrer sur le sol américain

Pour entrer aux États-Unis, il vous faudra :

  • un passeport électronique ou biométrique valide
  • une autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization) à 14$
  • si vous n’avez pas eu d’autorisation ESTA, il vous faudra un VISA
  • l’AVE (Autorisation de Voyage Électronique) sera nécessaire à partir du 15 mars 2016
  • un billet d’avion retour
  • une assurance voyage est plus que conseillée car les coûts de santé sont très chers aux États-Unis
  • réaliser un séjour de moins de 90 jours

Pour un séjour de moins de 3 mois, les ressortissants français, belges ou suisses n’ont pas besoin de Visa.

Il ne me reste plus qu’à vous dire de profiter un max de votre road trip aux USA et d’être prudent sur la route.